Prêt immobilier : conditions d’emprunt et remboursement

ParIrène

Prêt immobilier : conditions d’emprunt et remboursement

L’immobilier est un secteur d’investissement très florissant. De plus en plus de personnes se lancent dans l’achat d’un bien immobilier. Ce qui a fait que les banques ont rendu leur taux de prêt plus alléchant. Séduits par ces taux avantageux, les gens font de plus en plus recours au prêt immobilier. Néanmoins, il est nécessaire avant de se lancer dans cette aventure, de connaître les conditions d’emprunt mais aussi celles de remboursement, pour éviter toute mauvaise surprise.

Tout ce qu’il faut savoir sur les conditions d’emprunt

Pour obtenir un prêt immobilier d’une banque ou d’une société de prêt, le client doit tout d’abord en faire la demande. La société, à son tour, prendra le temps d’instruire le dossier du souscripteur. C’est-à-dire, l’étudier, vérifier si le client est solvable et remplit certains critères. Les critères ou conditions à remplir sont : le contrat de travail du souscripteur et son apport personnel, afin de déterminer son taux d’endettement.

Le contrat de travail du souscripteur

Afin d’obtenir un prêt immobilier d’une société de prêt, il faut nécessairement que le client soit employé dans une société sérieuse et ce, sous un contrat à durée indéterminée. C’est ce qui prouvera qu’il est capable de rembourser son prêt, donc qu’il est solvable. Si vous pratiquez une profession libérale, soyez sûr d’avoir une expérience d’au moins 2 ans ou d’être un agent public titulaire.

L’apport personnel

Les sociétés de prêt, voient d’un bon œil que le client apporte lui-même une partie du financement nécessaire. Cela peut provenir de la vente d’un bien, d’une épargne ou de bénéfices d’un investissement.

Le taux d’endettement et le reste à vivre

Le taux d’endettement permet de déterminer le montant du salaire qui sera consacré au remboursement du prêt. Il ne dépasse jamais 33 % de votre salaire. Le reste à vivre quant à lui, est le montant restant de votre revenu après déduction du montant à rembourser. Il doit nécessairement suffire pour vous permettre de couvrir vos charges et de vous nourrir.

Dès le moment où le client remplit tous les précédents critères, la société de prêt lui reviendra avec des offres. Il y sera inscrit le montant à hauteur duquel la société compte financer, ainsi que la durée de remboursement et les mensualités à payer.

Les conditions de remboursement d’un prêt immobilier

Après la souscription au prêt immobilier et l’achat du bien, il reste une étape, non moins importante, qui est le remboursement du prêt. Cela se fait par les mensualités qui ont été stipulées dans le contrat que, vous aurez signé pour l’obtention du prêt. Plus grande est la somme du prêt souscrit, plus grand sera le montant votre mensualité.

La mensualité

Dès le moment où vous recevez le financement de la banque ou de la société de prêt, le mois suivant vous devez vous mettre à payer les mensualités. À une date bien précise, qui est toujours mentionnée dans le contrat. Vous n’aurez pas à vous déplacer vous-même pour aller effectuer le paiement. Le montant est automatiquement retiré de votre paie, directement sur votre compte en banque.

Les modalités du remboursement

Ces modalités dépendent du contrat de prêt auquel vous avez souscrit. Il y en a de diverses sortes : les paiements à échéances régulières, celles à échéances variables, les différés d’amortissement et celles par paiements « in fine ».

  • Remboursement à échéances régulières : c’est le plus répandu et le plus utilisé. Il vous suffira de verser le montant prévu, chaque mois, à la date convenue.
  • Remboursement à échéances variables : celui-ci vous permet de modifier quand vous le désirez le montant à payer, ainsi que la date de paiement. Et en cas de traversée du désert, le paiement des mensualités peut être arrêté sur cette période.
  • Remboursement par différé d’amortissement : Il s’agit ici de rembourser en totalité les intérêts, avant de passer au remboursement du montant du financement réel.
  • Remboursement « in fine » : C’est la même chose que le précédent, à la différence que, le capital lui, il est remboursé en un bloc, une fois pour de bon.

À propos de l’auteur

Irène administrator

Laisser un commentaire