Quels sont les plus connus des paradis fiscaux au monde ?

ParIrène

Quels sont les plus connus des paradis fiscaux au monde ?

Éviter de payer les impositions fiscales. Ou encore, jouir d’une législation qui protège les entreprises et particuliers. Le paradis fiscal est une situation qui cause beaucoup de problèmes économiques dans le monde. Quels sont les pays les plus connus des paradis fiscaux au monde ?

La notion du paradis fiscal

Un paradis fiscal encore appelé les pays à régime fiscal privilégié est l’ensemble des juridictions ou des pays jouissants d’une fiscalité nulle ou réduite. Ces lieux ou pays deviennent des paradis fiscaux en raison du fait qu’ils disposent d’assez d’autonomie leur permettant de promulguer des lois pour assurer la protection de la fiscalité. Cependant, ils utilisent ce pouvoir pour édicter des lois qui avantagent les particuliers ou des sociétés non-résidents. Un État ou une entité est un paradis fiscal s’il remplit plus au moins ces critères :

  • Accorde des avantages exorbitants en matière fiscale sans imposer aux sociétés la mise en place effective de l’activité ;
  • Le faible taux d’imposition ;
  • Ces états ne sont pas transparents en matière du partage automatique des informations ;
  • Des règlements et dispositions légales protègent l’anonymat des détenteurs d’entreprises ou de comptes.

Les paradis fiscaux pris individuellement ne représentent pas grand-chose dans l’économie mondiale, cependant la combinaison de leur force a permis de comprendre les conséquences du paradis fiscal sur l’économie des pays. Voici la liste des pays ou entité connue pour être des paradis fiscaux.

Les pays connus comme des paradis fiscaux

Il existe des pays qui favorisent le paradis fiscal. Selon le recensement qui a eu lieu en Europe 2018, au total 17 pays étaient en liste noire, mais cette liste a été réduite à 9 pays. Il s’agit entre autres

  • Bahamas : entre dans la liste le 13 mars 2018.
  • Guam ;
  • Namibie ;
  • Palaos
  • Saint-Christophe-et — Niévès rejoint la liste des paradis fiscaux en mars 2018
  • Samoa
  • Les Samoa américaines
  • Trinidad et Tobago.

Jusqu’à ce jour, c’est cette liste que retient le ministre des Finances de l’Union européenne. La grande question est de savoir si cette liste présente un quelconque intérêt ou si les sociétés offshore peuvent vraiment implanter leur activité dans ces états.

En 2017, les médias ont effectué des révélations sur les paradis fiscaux grâce à l’affaire Paname papers. En dépit de ces fuites, les pays européens sont absents sur la liste noire des paradis fiscaux en 2019. La fiscalité des juridictions comme la Belgique, Delaware, Malte, Suisse constitue des paradis fiscaux en Europe.

Les conséquences des paradis fiscaux

Lorsque l’économie d’un pays est biaisée par le paradis fiscal, les conséquences pèsent généralement sur la population.

  • L’accroissement des inégalités sociales

Cette conséquence du paradis fiscal a toujours été la phrase clé pour mener la lutte contre ces états et juridictions. En effet, les personnes fortunées dans l’optique de ne pas payer assez d’impôts investissent leur argent à l’extérieur. Grâce au paradis fiscal, il échappe au paiement d’un montant important comme impôt ce qui augmente leur dividende et leur permet d’investir dans de nouveau projet. Leur refus de payer l’impôt prive des citoyens de bénéficier d’infrastructure de qualité.

  • La baisse drastique des impôts pour les entreprises

Toutes les entreprises fuient les pays n’ayant pas une faible imposition pour des états où l’impôt est quasi inexistant. Étant donné que pour leur développement, les pays utilisent les contributions, ils sont obligés de convaincre les entreprises de s’installer dans le pays en contrepartie d’une faible imposition.

  • La concurrence déloyale

Comme on peut s’y attendre, une entreprise dont les frais fiscaux sont minimes ne peut fixer les mêmes tarifs qu’une entreprise qui ne jouit pas des avantages du paradis fiscal. Cela entraîne une concurrence déloyale qui place les entreprises domiciliées à l’extérieur en position de force.

Les conséquences des paradis fiscaux touchent les pays qui ne privilégient pas les entreprises et les particuliers dans la promulgation des lois fiscales. Et avantage au maximum toutes les entreprises et particuliers.

À propos de l’auteur

Irène administrator

Laisser un commentaire